Forum rassemblant les joueurs de The Old Republic membres de la guilde.
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Organisation militaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Organisation militaire   Dim 24 Oct - 22:10

Division Sécurité

Bien qu'elle ait avant-tout une vocation mercantile, l'ASC a besoin de troupes et de navires pour protéger ces routes commerciales, assurer la défense de ses intérêts, réprimer la contrebande et contenir les émeutes des travailleurs qu'elle exploite indument. Pour cela, et depuis sa création, elle possède des forces militaires depuis sa création au début du règne de l'Empereur Palpatine. Bien que disposant d'importants moyens, elle possède de nombreuses faiblesses structurelles et fonctionnelles qui en font une institution au rendement bien médiocre, ce qui est un comble pour une région aussi libérale que le Secteur Corporatif.


I. Flotte de Contrôle


II. Police de Sécurité

Du fait de sa politique sociale nulle et des conditions de travail très contraignantes pour les ouvriers, l'ASC a du mettre en place une police sans pitié n'ayant nulle peur de réprimer les émeutes ouvrières, de lutter avec courage contre la contrebande, ... Pour cela, on créa la Police de Sécurité qui reçut le sobriquet d'Espo. Ce sont réellement les hommes à tout faire du gouvernement corporatif. Le recrutement ne se fait pas (contrairement aux autres états) par un engagement patriotique mais purement vaniteux ou financier. En effet, ils sont grassement payés et peuvent en toute impunité abuser de leur autorité pour arrêter telle ou telle personne, lui voler ses biens, ... En réalité, les Espos sont particulièrement haïs par toute la population.

De toutes les sous-organisations espos, la plus courante est celle dite de "Maintien de l'Ordre". Ces hommes sont équipés d'une armure légère, du fusil ESPO-560 et du pistolet ESPO-340, tous deux produits par BlasTech Industries, enfin ils possèdent une matraque paralysante Merr-Sonn. Le rôle de ces hommes sont de patrouiller dans les cités-dortoirs, d'assurer la "sécurité" des civils, de pourchasser les criminels et punir les petits délits ou même les crimes.

De toute la division, la plus brutale et la plus détestée reste évidemment la section anti-émeute. Recrutés parmi les gens plus amoraux, ces hommes sont chargés de réprimer les manifestations et autres révoltes des travailleurs mécontents de leurs conditions de vie. Sans pitié, ils n'hésitent pas à tirer à balles réelles sur les pauvres bougres et à lancer de nombreuses opérations "préventives" dans cités-dortoirs des planètes corporatistes. En outre, ils sont équipés des meilleurs équipements. Leur arme de base est le Pacificateur-3, ce fusil à pompe automatique tire des volées de balles capables de disperser ou tuer rapidement plusieurs dizaines de personnes à courte-portée. Mais également d'autres armes comme le pistolet blaster BlasTech ESPO-340 ou le fusil blaster ESPO-560. Pour assurer leur défense, il possède un bouclier en alliage d'une résistance sans égale tant aux lasers et aux balles, mais ils possèdent aussi des armures de bonne qualité.

Les Espos assurent également les services de douanes. Dans les spatioports, ils veillent à la sécurité car les attentats pourraient être très préjudiciables à l'économie du secteur. Mais si il y a une choses que les gouvernements corporatistes craignent tout autant que les bombes, c'est la contrebande. Pour la contrer, le règlement de l'ASC permet à ces douaniers de confisquer toute marchandise qu'il juge illégale et arrêter ceux qui contesteraient leurs actions, cependant ils sont particulièrement voleurs surtout avec les indépendants, soupçonnés généralement de contrebande, alors que les grandes compagnies défendent aisément leurs intérêts en se lançant dans d'interminables procédures juridiques. En outre, si les grands astroports fixent de manière automatique les prix, dans les petits spatioports, ce sont les douaniers Espos qui récoltent les taxes, dès lors, ils peuvent les fixer selon leur bon plaisir, empocher la différence et confisquer le navire et sa cargaison si on conteste leur politique. Leur équipement est en tout point similaire à celui des Espos de maintien de l'ordre.

La division anti-terroriste est l'une des plus dangereuse de la Police de Sécurité. En effet, loin d'être des brutes sanguinaires, ils sont plutôt des manipulateurs et mégalomanes en puissance. Chargé d'éradiquer les groupes terroriste qui pullulent dans le Secteur Corporatif, ils les infiltrent, s'amusent à les utiliser comme pantins avant de les détruire brutalement par une intervention lourde. Peut-être les seuls Espos réellement formés, les hommes de cette division ont peu à peu étendus leurs prérogatives, désormais, outre leur fonction de contre-espionnage et l'anti-terrorisme, ils se chargent également de l'espionnage militaire pour leurs gouvernements. N'ayant pas de moyens illimités, ils se consacrent surtout sur leurs adversaires les plus évidents comme l'Hégémonie de Tion qui, par son expansion économique menace celle de l'ASC, mais également le Troisième Empire Galactique (de manière bien moins importantes) ou les petits gouvernements locaux qui peuvent le gêner comme celui des Trianiis, par exemple.

III. Armée de Protection

Au cours des premières années de sa création, l'ASC ne disposait que de la Police de Sécurité et de la Flotte de Contrôle, qui comme leurs noms l'indiquaient n'assurait que la défense de l'Autorité, la première servant à réprimer les émeutes tandis que la seconde traquait pirates et autres contrebandiers. Cependant, après la mort de Dark Krayt et le repli des Sith vers leur ancien empire, ils tentèrent de prendre possession des états qui étaient auparavant à leur botte, ainsi ils tentèrent un coup d'état pour contrôler l'Hégémonie de Tion mais ils tentèrent également une invasion du Secteur Corporatif riche en matières premières et en usines, en outre, dès les premiers revers et la chute de la capitale, la Flotte de Contrôle et les Espos rendirent les armes et furent incorporés à la flotte Sith. C'est au cours de cette campagne éclair que le Direx se rendit compte de leur faiblesse en armée de terre.

Après cet épisode dramatique, on décida l'enrôlement de mercenaire et autres personnes sans scrupules comme soldat. D'un courage largement supérieur aux Espos, l'armée corporatiste est loin d'égaler les autres armées de la Galaxie bien plus ordonnées et portées par une ferveur patriotique. Bien que servant principalement comme armée de défense, elle possède également une faible capacité de projection qui peut servir à défendre ses intérêts sur Trian ou d'autres mondes hostiles. En outre, elle fournit un équipement assez conséquent à ces hommes puisqu'on trouve une armure Merr-Sonn KZ-5, un fusil et un blaster modèle ESPO, quelques grenades et des équipements parfois un peu plus poussés.

L'un des grands scandales qui éclaboussa l'Autorité s'est déroulée voila trente ans lorsque l'Armée de Protection annonçait son intention de se doter d'une armée de droïdes automatisés ce qui souleva une vive indignation dans toute la Galaxie qui craignait de rejouer la Guerre des Clones avec un cartel d'entreprises aux moyens démesurés armant des milliers de robots. Face à ces pressions, voir aux menaces ouvertes des plus puissants états de la Galaxie (avec l'Empire à leur tête), ils renoncèrent à cette idée.

Comme toute armée, celle de l'ASC a commencé à acheter de nombreux véhicules. Parmi eux, on trouve une gamme de véhicule de Mekuum dont la forteresse volante THA-135, le Transport d'Assaut type 210, la plate-forme d'artillerie mobile type 15. En outre, elle possède des chars Sabre 6-M et des 3-T.
Revenir en haut Aller en bas
 
Organisation militaire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'ORGANISATION MILITAIRE AU MOYEN-AGE
» Aborigènes d'Australie
» Organisation générale du service de Santé militaire jusqu' à 1798-1799
» Organisation Musicale
» Militaire: Philip James Corso (lieutenant-colonel) (1915-1998)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Inquisitio Imperialis :: Archives du forum :: Contexte :: Autorité du Secteur Corporatif-
Sauter vers: