Forum rassemblant les joueurs de The Old Republic membres de la guilde.
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Histoire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Histoire   Dim 9 Mai - 14:14

Histoire


I. Avant et pendant l’Ancienne République
Avant sa colonisation, ce qui sera la Centralité abritait une seule planète réellement intéressante : Tund, c’était ici que s’étaient regroupés des Sith après la mort du Roi Adas et leur libération du joug de l’Empire Infini des Rakatas. Elle servit ensuite de refuge pour les réfugiés Kissai et Massassis avant leur extermination.

Par la suite, cette région fut l’objet d’un vaste programme de colonisation visant à limiter l’expansion des Kadijics Hutt vers la Route Commerciale Perlamienne. Ainsi les diverses planètes du secteur furent l’objet de gros investissements tandis que des colons arrivaient toujours plus nombreux des Mondes du Noyau. Ainsi dopée par les fonds extérieurs, l’économie du secteur connut une croissance exponentielle. Au point où en 3641 BY elle se dota d’un gouvernement sectoriel ayant un représentant au Sénat.

Mais peu à peu, la menace des Hutts se faisant moins importante et la puissance de la République plus grande, la nécessité d’entretenir une puissante entité proche des frontières Hutt mais sans autre intérêt stratégique diminua et les investissements firent de même. Ainsi, les bases économiques de la Centralité furent déstabilisées et elle entra dans une grande récession malgré les casinos d’Oseon, les cités de cristal de Rafa et les chantiers navals de Scillal.

Durant la terrible Guerre des Clones, une partie des territoires de ses territoires fut annexée par les Hutts, et non des moindres puisqu’ils comprenaient Erilnar, Oseon, Lekua, Scillal, … En outre, la République n’avait pas les moyens d’y amener des troupes car elle était trop occupée à défendre ses territoires proches du Noyau des séparatistes. Mais vers la fin de la guerre, une flotte républicaine et les restes de la flotte centralienne purent mettre en déroute les unités Hutts. Certains dirigeants espéraient que la guerre allait continuer et que, de ce fait, la République aurait besoin d’un état fort pour empêcher l’expansion des Hutts (et donc investir dans les terres de cet état qui serait la Centralité) mais le massacre de Mustafar permit une fin rapide du conflit et la Centralité ne put recevoir les financements escomptés.


II. De l’Empire Galactique au Nouvel Ordre Sith
Mais une fois la guerre finie, les choses furent pires encore puisque l’Empereur Palpatine mit au pouvoir l’un de ses protégés : le sorcier de Tund Rokur Gepta. Un dangereux utilisateur de la Force qui n’avait pas grand-chose d’un chef d’état malgré sa puissance. Heureusement Tavell Geen tirait les ficelles et lors de la mort du premier, le second fut nommé Scinivir. Durant la période impériale, la Centralité fut tout simplement un état fantoche qui malgré une marine de guerre et l’absence de troupes impériales sur ces terres n’avaient aucune réelle autonomie.

Après la Bataille d’Endor, la Centralité n’eut aucun mal à se déclarer indépendante et le Scinivir Geen organisa des élections où il fut élu puis il créa une Constitution toujours en vigueur et durant les mandats qu’il effectua (de 3 BBY à 25 ABY). Durant cette période, le gouvernement se garda bien de se mêler aux affaires galactiques.

Cependant, l’arrivée des Yuuzhan Vong dans la Galaxie fut synonyme de changements dans la Centralité. En effet, elle ne fut pas jamais attaquée directement par les extragalactiques et fut donc choisie par de nombreux réfugiés comme terre d’accueil. Cela dynamisa les territoires centraliens de manière inattendue car elle devint rapidement une valeur refuge pour les investissements. Ainsi, l’économie de la Centralité fut dynamisée pour de nombreuses années.

Lors de la Seconde Guerre Civile Galactique, la Centralité préféra rester neutre et se concentrer sur son rebond économique. Ainsi, et durant des années, elle connut une hausse de son PIB largement au dessus de la moyenne galactique grâce à une politique économique habile et son attractivité –à la fois gage de stabilité et attachement de la part des immigrés-.

Cependant la grave récession de la Galaxie dans les années 120 Ap BY plonge la Centralité dans le chômage et le marasme économique. Pour éviter toute annexion part l’Empire ou les Sith, il se range très tôt dans le camp impérial en profitant du projet « La Victoire sans la Guerre ». Après le coup d’état de Dark Krayt, la Centralité le soutient officiellement tout en prenant ses distances.


III. Après la victoire sur Dark Krayt.
Après la victoire sur l'Empire Sith, la Centralité chercha à se rapprocher des puissances galactiques que ce soit la Confédération, l'Alliance Galactique et dans une moindre mesure le Troisième Empire Galactique. Cependant, la première s'entendait relativement bien avec les Hutts et ne voulait pas rompre avec eux, la seconde avait des réticences à s'allier à un gouvernement qui avait soutenu ses ennemis et refusé d'aider Gar Stazi. Cela amena l'isolation politique de la Centralité qui s'enfonça encore dans la récession. C'est durant ses années que les grandes entreprises centraliennes délocalisèrent leurs possessions, ainsi Scillal Design partit s'installer dans les territoires impériaux andis que les banques de Dela faisait sortir leurs avoirs pour les paradis fiscaux tels l'Autorité du Secteur Corporatif.

En 190 Ap BY, le Parlement centralien vota la guerre contre les Hutts accusés de tous les maux. Dans un premier temps, elle accumula les victoires grâce à des unités comme la Dague Obscure. Puis la riposte des Hutts amena la Centralité aux négociations qui se déroulèrent sur Nal Hutta où des accords très contraignants pour le petit état furent signés.

Cependant, cela fit empirer la situation centralienne puisque le gouvernement dut réduire ses dépenses de manière drastique. Après quelques mois seulement, le Parti National Centralien tenta un coup d'état avec le soutien d'une grande partie de l'armée. On arrêta à cette occasion la majorité des hauts-fonctionnaires, hommes politiques et officiers. Tout de suite, Sres Meheet se proclama Scinivir et créa un nouveau gouvernement. L'une de ses premières décisions fut de suspendre le Traité de Nal Hutta ainsi que de nationaliser brutalement toutes les industries centraliennes. Malgré les menaces de guerre face aux Hutts, la Centralité ne se laissa pas intimider jusqu'à ce que l'Empire suivi par les autres factions de la Galaxie imposent un traité de non agression pour huit ans.

Au fur et à mesure, la Centralité s'isola de la Galaxie avec son parti unique et une autarcie économique. Évidemment, cela c'est ressenti sur son PIB qui stagne et sur le développement technique presque à l'arrêt, hormis dans quelques secteurs. En outre, la population devient extrêmement nationaliste. Pendant ce temps, les SSN organisent des frappes chirurgicales discrètes sur le territoire Hutt et la flotte se prépare à une guerre imminente avec la fin du traité de non-agression.
Revenir en haut Aller en bas
 
Histoire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Histoire : la Préhistoire (semaine 1)
» CRPE 2010 : programme d'histoire-géo
» Des soucis en HISTOIRE-GEO-INSTRUCTION CIVIQUE ET MORALE ??? c'est ici !
» mémo sujets histoire geo
» Base 60 (histoire des mathémtatique)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Inquisitio Imperialis :: Archives du forum :: Contexte :: Centralité-
Sauter vers: