Forum rassemblant les joueurs de The Old Republic membres de la guilde.
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Economie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Economie   Dim 9 Mai - 17:12

En cours d'écriture et de mise en page.



Économie

Après la guerre impérialo-Sith, les activités économiques de la Galaxie entrèrent dans une grave crise due à plusieurs éléments : l'ingérence du pouvoir dans les affaires, une chute de la demande, la paralysie des voies de communication, ... En effet, les Sith imposaient des prix très bas aux entreprises qui se limitaient alors à un développement auto-centré. Cependant, les Moffs sous la pression des capitaines de l'industrie impériale leur accordèrent de larges concessions qui permirent à l'économie des territoires impériaux traditionnels de connaitre ce que le reste de la Galaxie ignorait : la croissance. Fort de cette impulsion, l'économie impériale resta à la première marche durant des décennies bien que, en 193 après BY et suite aux réformes Devist, l'Alliance Galactique lui ravit la place.

Rôle et politique de l'État Impérial

Malgré des réformes profondes des bases structurelles de l'Empire, celui-ci garde une forte tradition interventionniste. Pour ces raisons, la place de l'état impérial dans l'économie de son pays est cruciale et tout à fait significative. On peut l'axer autour de plusieurs grands points.

Premièrement, il est important de noter les liens étroits qu'entretient le secteur privé avec les responsables politiques de l'Empire. Ceux-ci étant souvent grassement rémunérés pour l'obtention de certains contrats parfois très juteux, il faut cependant noter que cette pratique tend à disparaitre ou, du moins, à être moins honteuse. En outre, on retrouve souvent des familles dont une partie travaille dans les grandes institutions d'état tandis qu'une autre partie est à la tête d'une quelconque compagnie. Tout ceci favorise énormément la défense des intérêts de ses conglomérats par l'état impérial.

Dans le but de relancer l'économie en temps de crise ou de favoriser celle-ci, l'Empire n'hésite pas à mener une politique de grandes commandes. Celle-ci à deux visées principales : premièrement, les retombées économiques et sociales sont importantes. En effet, bâtir des grands ouvrages d'art sur certains mondes permet de sortir certaines franges de population de la misère, parallèlement, les commandes importantes de l'armée ou la marine entretiennent tout un complexe militaro-industriel dense qui assure à l'Empire la première place en terme de vente d'armes et de développement de technologies militaires -entre autres-. Secondement, les ouvrages d'art ou autres grandes structures peuvent assurer le rayonnement de l'état impérial à une échelle planétaire, en effet, si il est capable de vaincre les éléments et les lois de la physique, un gouvernement ne serait-il pas capable de résoudre les problèmes sociaux ?

Contrairement à certains états comme Nouane ou, plus connu, la Confédération, il n'existe pas dans l'Empire de législation antitrust pour un grand nombre de raisons -influence, ...-. Ces lois ont pour but de réduire la puissance de grandes entreprises en interdisant les rassemblements à la fois verticaux et horizontaux. En outre, elles permettent également de favoriser la concurrence. Ainsi, on trouve de vastes entreprises contrôlant dans certains secteurs l'ensemble des activités primaires et toutes les industries qui vont transformer le matériau brut en produit fini à haute valeur ajoutée.

De part son histoire, le territoire impérial est sujet à de très profondes disparités économiques. On trouve deux régions très avancées technologiques, économiquement prospères et particulièrement dynamiques : le « Vieil Empire », entre Bastion, Ord Trasi et Borosk, et la région bordant la Voie Hydienne. Après on trouve des régions à forte croissance mais encore en retard économique basant leurs puissances sur des activités industrielles à moyenne valeur ajoutée, elles se trouvent principalement au Sud de la ligne Entralla-Serenno, on note cependant des points d'extrême modernité, comme Bilbringi ou Axxilia. Enfin, le reste des territoires impériaux est considérablement en retard, les activités principales restant l'exploitation minière ou agricole, les industries à basse-valeur ajoutée ou, plus rarement, le tourisme. Néanmoins, le pouvoir central impérial ne cherche pas à faire disparaitre ces disparités, contrairement à celui de la Confédération par exemple, pour lui, il s'agit d'une force qu'il faut exploiter. En effet, son territoire étant très divers, il peut donc très bien vivre en autarcie ou être présents dans tous les secteurs d'activités possibles.

Malgré ce qu'en disent de nombreux capitaines de l'économie, les activités économiques doivent être bien réparties entre secteur privé et public. Le dernier devant assurer la production dans les secteurs vitaux de l'économie. C'est exactement ce qu'a comprit le gouvernement impérial qui mène pour cela une politique habile. D'un coté, des entreprises publiques puissantes dans des secteurs comme ceux de l'Énergie, l'Armement, ... De l'autre, de puissants conglomérats privés assurant des investissements conséquents dans des secteurs moins centraux comme les activités minières, agricole, industrie légère ou lourde, ... Ils sont néanmoins très présents dans l'armement ou les chantiers navals. Par ailleurs, dans ce secteur privé, les réglementations sont extrêmement libérales, enfin, favorables aux entreprises.

Dans des moments difficiles, pour assurer le lancement d'activités ou tout simplement pour soutenir un secteur crucial mais vacillant, il est important que l'État intervienne grâce à de larges subventions. C'est exactement ce que fait l'Empire avec de larges aides pour l'agriculture, l'industrie de pointe, la recherche ... En outre, du fait des connexions privé-public, il arrive qu'on trouve certaines pratiques scandaleuses, notamment dans le monde la finance avec une collectivisation des pertes -l'état aide aux remboursements des pertes- mais une individualisation des gains -les compagnies récupèrent la majorité des bénéfices-.

Pour posséder une base économique solide et stable, ainsi qu'un rayonnement économique à l'étranger, l'Empire dispose de plusieurs très grandes entreprises. Celles-ci sont extrêmement diversifiées avec des activités primaires, secondaires et tertiaires. Elles rassemblent tous les attributs d'un compagnie puissante avec un financement très important, la capacité à soutenir de lourds investissements, la possibilité de rachats d'autres entreprises, ... La plus connue d'entre elle, reste bien évidemment le Consortium d'Asta, première entreprise galactique, qui se considère de bien des manières plus puissantes que la majorité des états de la Galaxie, voir des grandes factions comme l'Empire, l'Alliance Galactique ou la Confédération. Cependant, il existe bien d'autres firmes comme Sienar Corporation, MWC, ...

Enfin, l'un des piliers central d'une économie moderne : l'éducation. Le système éducatif impérial est l'un des plus poussés qu'il soit. On y assure une méritocratie stricte avec une valorisation des meilleurs élèves et un apprentissage à leur niveau pour les élèves de moindre capacité. Néanmoins, il est d'une manière générale très efficace avec des filières scientifiques et technologiques d'excellence. Grâce à un réseau d'universités et d'écoles, une grande coopération entre institutions et secteur privé, des investissements conséquents, ... l'Empire s'assure une pérennité à long terme pour son développement économique centré autour d'activités à haute-valeur ajoutée.

Secteur Primaire

Activités minières

Si les ressources minières du Noyau et des Colonies sont épuisées depuis des millénaires, ce n'est pas encore le cas de celle de la Bordure Extérieure ou des Régions Inconnues, en effet, on y trouve de nombreuses planètes aux gisements inexploités. Comme l'Empire possède la majorité de son territoire dans ses zones là, il parait évident qu'il ne tarda pas à exploiter ces richesses. Ainsi, on trouve de nombreuses mines sur des mondes riches en matières premières mais également des installations spatiales dans certains champs d'astéroïdes riches en métaux ou des petits planétoïdes de même composition.

Pour les matières les plus communes qui permettent la création de duracier, transparacier et autres matériaux relativement banals, les mondes miniers se trouvent dans les régions les plus reculés, au Nord de la ligne Entrella-Serenno et dans les Régions Inconnues.

Cependant l'Empire est riche en matériaux rares. Ainsi, on trouve des mines de Phrik sur Fest ou Gromas XVI qui s'avèrent extrêmement rentables pour la Corporation Minière Impériale et aussi pour les Minerais Kruger, filière du Consortium d'Asta. En outre, l'Empire a découvert un planète relativement riche en cortose et commença son exploitation dans les Régions Inconnues.

Pour assurer la mise en valeur de son territoire, l'Empire se base sur plusieurs compagnies : la Corporation Minière Impériale, sous contrôle étatique, qui gère les gisements présentant une importance stratégique, les Minerais Kruger, filière du Consortium d'Asta, qui compte parmi les plus puissantes firmes, la Guilde Minière, corporation de taille galactique et particulièrement puissante. Après, on retrouve des exploitations de taille inférieure comme les Mines Hokken, ...

Activités agricoles

De même que concernant les ressources minières, le Noyau n'a absolument plus les moyens d'entretenir une production agricole suffisante, elle a donc été obligé d'importer de la nourriture des Bordures. Depuis plus d'un siècle, la Galaxie connait des périodes d'instabilité qui se répercutait sur le prix de matières premières et notamment de la nourriture. Dans un but autant humaniste que stratégique, l'Empire décida de favoriser énormément l'agriculture autour de deux systèmes.

D'un coté, on décida de la création d'un vaste système agro-alimentaire sur un certain nombre de planète. Ainsi, on trouvera sur chaque planète de gigantesques champs gérés par des machines automatisés et de gigantesques transporteurs-usines volants qui assurent sur place tous les processus amenant à des produits finis. Ce type d'agriculture est donc particulièrement intensif, employant un pourcentage très faible de la population mais dont la productivité est particulièrement appréciable. En outre, on assiste à une méthode de production purement scientifique avec étude des sols, plantation en fonction des conditions météorologiques, sélection des plantes, modification du génome de celles-ci, ... Parmi les nombreux mondes qui se voient utiliser cette méthode d'exploitation comme Garqi, Agamar ou, dans une moindre mesure, Dantooine.

Par opposition à cette agriculture très productiviste, l'Empire désira également mettre en place un système où on produirait de la nourriture de façon presque artisanale mais dont la qualité très élevée permettrait des exportations très rentables vers les mondes du Noyau où les riches élites apprécient les produits frais de grande qualité. Les exploitations seront ici situées dans des climats extrêmement favorables à leur type de production avec une sélection ultrarigoureuse des plantes. Par opposition aux grandes entreprises qui exploitent les mondes comme Agamar ou Garqi, les produits de haute-qualité sont plus produits par de petites entreprises familliales.

Secteur Secondaire

Secteur Tertiaire

Grandes entreprises d'état

Grandes entreprises privées
Revenir en haut Aller en bas
 
Economie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» projet de fin d'etude economie
» fac d'economie ou medecine en ukranie?
» allez la crise faites des economie ((invention))
» economie electrique...
» Economie, marxisme, capitalisme et Eglise

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Inquisitio Imperialis :: Archives du forum :: Contexte :: Troisième Empire Galactique-
Sauter vers: