Forum rassemblant les joueurs de The Old Republic membres de la guilde.
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Histoire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Histoire   Sam 31 Juil - 0:03

Historique
I. La Nouvelle République :
Après la Guerre des Clones, l’Empire remplaça la République et affronta rapidement une rébellion. Au fil des années, les insurgés s’organisèrent et parvinrent finalement à tuer l’Empereur au cours de la Bataille d’Endor. Ils fondèrent par la suite un véritable gouvernement, tout d’abord provisoire puis durable.
Tout en poursuivant sa lutte contre les forces impériales désunies, la Nouvelle République prospéra, gagnant de plus en plus de systèmes à sa cause en dépit des combats permanents. Elle subit parfois des revers, lors de la Campagne du Grand Amiral Thrawn ou celle de l’Empereur Ressuscité, et frôla même l’implosion avec la Crise du Document de Caamas, mais rien ne l’empêcha de s’étendre en contractant régulièrement de nouvelles alliances.
Epaulée par le Nouvel Ordre Jedi de Luke Skywalker, elle tenta de maintenir l’ordre dans son territoire avec un succès bien moindre que celui que rencontrait l’Empire à son époque car sa politique d’ingérence lui interdisait toute action intra-système sans une demande expresse des mondes concernés. Toutefois, elle perdura jusqu’à la Guerre des Yuuzhan Vong.
II. La Guerre des Yuuzhan Vong :
Vingt-cinq ans après la Bataille de Yavin, les extragalactiques déferlèrent sur la Galaxie, conquérant les mondes les uns après les autres. Préparés à leur invasion, ils avaient préalablement sapés les fondations de la République et s’emparèrent de planètes affaiblies que des politiciens apeurés refusaient de croire menacés. Ainsi, leur corridor d’invasion avança au cœur des territoires de la République.
En deux ans de conflit, les Yuuzhan Vong réussirent à atteindre le Noyau après avoir conquis plusieurs secteurs majeurs, et ils finirent même à s’emparer de Coruscant à l’issue d’une bataille aussi grandiose que dramatique. Le gouvernement et le Sénat partit en exil sur Mon Calamari tandis que le Président se sacrifia en emportant des milliers de guerriers avec lui. La République se trouvait alors dans une situation catastrophique qui changea légèrement après que l’Amiral Ackbar ait mis au point une stratégie pour renverser la vapeur ou au moins stabiliser le cours des évènements.
III. La reconstruction :
La bataille d’Ebaq IX marqua un tournant dans la guerre et les Républicains reprirent l’initiative, se réorganisant en une Fédération Galactique d’Alliances Libres. En dépit de quelques revers conséquents, le nouveau gouvernement parvint à faire cesser le conflit à son avantage. La reconstruction pouvait commencer.
Pendant des décennies, l’Alliance dépensa pratiquement sans compter pour restaurer les mondes dévastés, rebâtir les civilisations effondrées, réinstaller les peuples dont la patrie avait été détruite par les Yuuzhan Vong. Très vite, la corruption au Sénat se reproduisit comme au temps de la Nouvelle République, les fonds de restauration furent détournés et la reconstruction traîna, aidant involontairement l’Empire à gagner en popularité sur les mondes frontaliers.
De plus, l’Alliance eut à affronter de sévères difficultés qui changèrent à chaque fois le jeune gouvernement, contre les Killiks ou l’émergence des Sith avec les immenses dégâts provoqués par Dark Caedus dont l’identité réelle fut censurée de longues années par les autorités peu désireuses d’entacher l’aura du héros de la Guerre des Yuuzhan Vong. Finalement, la reconstruction et l’idéal de l’Alliance reprirent sous l’impulsion du Grand Maître Jedi Kol Skywalker qui convainquit les dirigeants de faire participer les Yuuzhan Vong à ce projet, ce qui améliora grandement la réputation du gouvernement.
IV. La Guerre Impérialo-Sith et ses conséquences :
Mais ils tombèrent dans le piège de Dark Krayt qui, en manipulant l’Empire, parvint à faire s’effondrer la puissance dominante de la Galaxie en quelques batailles. Les vestiges de son immense flotte, menée au front par l’Amiral Gar Stazi pendant des années, devint un symbole, tout autant que son leader. Finalement, grâce aux efforts conjoints – de mauvais gré parfois – des Républicains, des Impériaux et des Jedi, les Sith furent vaincus… mais pas éliminés.
Dans les décennies qui suivirent, l’Alliance récupéra ses droits sur les Mondes du Noyau qui la soutinrent de toute la force de leur économie, de leur industrie et de leur population. Soucieux de ne pas retomber dans une période noire, les dirigeants issus de ces mondes les favorisèrent, de plus en plus, dans tous les domaines tout en prenant garde à demeurer dans les limites de la démocratie.
Ces efforts des plus injustes envers les mondes frontaliers provoquèrent une nouvelle rébellion, historiquement réprouvée et combattue par Kuat, Commenor et Mon Calamari, qui formèrent les piliers de l’Alliance Galactique, bien que tous les efforts diplomatiques ne puissent empêcher la sécession au profit de ce qu’ils considéraient toujours comme des mondes insurgés. Dès lors, prête à un conflit avec l’Empire, les restes des Sith ou encore la Confédération, l’Alliance déploya sa pleine puissance industrielle pour renforcer son économie, sa Flotte et son emprise sur ses systèmes. Depuis désormais une décennie, l’Alliance et la Confédération s’affrontent sur un terrain diplomatique en dépit de nombreuses volontés guerrières de part et d’autres des frontières.
Revenir en haut Aller en bas
 
Histoire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Histoire : la Préhistoire (semaine 1)
» CRPE 2010 : programme d'histoire-géo
» Des soucis en HISTOIRE-GEO-INSTRUCTION CIVIQUE ET MORALE ??? c'est ici !
» mémo sujets histoire geo
» Base 60 (histoire des mathémtatique)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Inquisitio Imperialis :: Archives du forum :: Contexte :: Alliance Galactique-
Sauter vers: